Après plusieurs mois d’absence sur mon blog, il est temps de revenir doucement par ici. Et tout est dit dans mon titre… Je n’ai pas d’excuse, enfin si : je n’ai pas eu l’envie, je n’ai pas eu l’inspiration, je n’ai pas eu… Il y a tant de raisons qui font que je n’ai pas produit d’article depuis quelques mois, mais au fond ce ne sont que des fausses excuses. J’ai d’ailleurs parlé de mon manque d’inspiration sur Instagram récemment @marie_lecq et quelqu’un m’a répondu en commentaire que quand l’on est rédacteur, on doit avoir de l’inspiration tous les jours, car c’est son métier. Et bien, je ne suis pas d’accord, pour la simple et bonne raison que l’on ne peut pas avoir, à mon sens, des idées de contenu tous les jours et tout le temps sous prétexte que l’on exerce ce métier.

En bref, je n’ai pas d’excuse et là n’est pas le sujet… Passons !

Il n’est jamais trop tard pour parler de son bilan de l’année, alors bien que l’on soit en mars (bientôt au mois d’avril), je voulais faire une petite rétrospective de mon année passée. Ma première année en tant qu’indépendante. Et oui cela passe tellement vite…

Alors oui, il y a eu des hauts et des bas, comme pour tout le monde et comme chaque lancement d’activité. J’ai décroché mes premiers clients peu après mon lancement, puis un supplémentaire, un autre… On me demande souvent si j’en vis pleinement aujourd’hui ? Si cela se passe bien ? Si je vais continuer ? 

Bien sûr que je vais continuer… Je ne me suis pas lancée dans cette jolie aventure pour arrêter au bout de quelques mois. Et puis soyons réaliste les résultats n’apparaissent pas au bout de 2 mois. Il faut au minimum 3 ans pour voir si vous pouvez en vivre pleinement, ce n’est pas qu’une légende sur l’Internet. Une partie de moi vous direz que je ne suis pas suffisamment satisfaites de mes résultats à l’heure actuelle, car je suis dure avec moi-même et du genre très perfectionniste… L’autre partie vous direz que pour une première année, je ne me plains pas de mes résultats et que je peux être assez fière de moi. 

J’ai rencontré beaucoup d’indépendants avant de me lancer : certains témoignages m’ont motivé, d’autres m’ont fait peur. Très peur. Avec du recul, je me dis que j’ai réussi à dépasser certains paliers. Je ne publierai pas de bilan mensuel comme certains le font. Je n’ai rien à cacher, mais ce n’est pas un style de contenu qui me plaît, me ressemble et je ne suis pas convaincue que cela intéresse réellement mon cœur de cible 🙂

Tout ça pour dire, que je suis satisfaite de cette première année, de mes choix, de mes productions…

C’est un article un peu décousu, mais j’avais envie pour ce retour d’un article « humeur », libre et qui me permette de m’exprimer sans cadre. 

À LIRE ÉGALEMENT

Instagram ne s’arrête plus ! 

Après avoir lancé, il y a quelques mois Instagram shopping, puis la possibilité d’acheter au sein des stories… Le réseau proposera prochaine un service de paiement directement intégré. Instagram, qui se rêve en plateforme de e-commerce, est apparemment sur la bonne...

lire plus